•  

    Le chemin de croix de Jésus Raoult

     

     

     

    La médecine hyper technique et informatisée où les sujets sont des robots identiques s’oppose aujourd’hui, et est même en lutte contre la médecine de terrain traditionnelle de ville ou de campagne ou le médecin sort de son cabinet, observe son malade dans son environnement ordinaire, apprécie son milieu social et scolaire. Cette médecine humaine a perdu la partie à l’occasion du Covid 19, au nom de la machine contre l’homme, au nom de l’informatique contre la pensée humaine.

     

    Tout l’hôpital est réquisitionné pour les malades très vieux au-delà de 85 ans, moyenne des décès actuels, et fait oublier les évidences, fait avancer l’obscurantisme et enfonce les pays occidentaux dans l’idiotie intellectuelle.

     

    Et le martyr Jésus Raoult , choisi qui ne demandait rien dans son coin de Marseille  est devenu  la bête noire des lobbies et des trusts Pharma Tous on veut sa tête !!

     

    Je le vois avec sa tête de Christ martyrisé, fatigué écœuré par les médias, ses cheveux longs et sa couronne d’épines marchant sur les cris de haine et les coûts de fouet de ses bourreaux que sont les commentateurs vedettes des grandes chaînes de télé privée ou publique. Ces grands « pontes » en concurrence veulent se payer sa tête « se faire Raoult » comme ils disent et ainsi jouer les vedettes auprès des directeurs de leurs chaines.

     

    Sous leurs questions imbéciles, Raoult tombe, il se relève, on lui tend un autre piège. Et lui, toujours avec sa tête de crucifié, martyrisé, sa ténacité à expliquer et à se mettre au niveau des interlocuteurs, extrêmement bas et qui sont là pour l’assassiner. Tout ce que cela révèle est le niveau intellectuel des journalistes de la télévision et surtout de leur prétention à tenter de comprendre quelque chose de scientifique à un niveau un peu élevé. Quand on voit la tête de Pujadas ou autre Morandini, etc., le niveau de leurs questions, on comprend qu’ils n’ont pas fait les grandes écoles scientifiques ni même un bac scientifique tant leur compréhension, malgré les efforts de Raoult, est loin d’être susceptible d’ accès pour eux. En tous cas, ils n’ont pas compris grand-chose dans les écoles de journalisme, voir à L’ENA sur les phénomènes de multi causalité, sur la résolution d’équations à 2 ou 3 inconnues ou sur les estimations de forces de corrélation.

     

     On voit donc le niveau de compréhension des journalistes de télévision pour les mathématiques, les statistiques, la chimie, etc. n’est pas à la hauteur malgré les efforts de Raoult et qu’ils auraient besoin d’une remise à niveau pour comprendre ne serait-ce que le début des analyses qu’ils entendent, des tests de résultats tendanciels. Ce que tente en vain Raoult, qui se sacrifie là, pas pour remonter le niveau d’intelligence des journalistes, ce qui serait vain, mais pour maintenir le niveau et le crédit de son laboratoire, assurer les salaires d’une cinquantaine de personnes qui à Marseille travaillent réellement pour l’avancée des connaissances.

     

    Raoult raisonne en praticien de terrain et pas de labo seulement; il raisonne à long terme,  se donne les moyens de juger sur longue durée de l’histoire médicale ; il regarde la Chine et l’ Afrique pour comparer large.  Il a connu la médecine de brousse, là où il n’y a pas d’hôpital, ni des moyens gigantesques.

     

    « Courage !! Prof. Raoult, ils n’auront pas votre scalp ; vous êtes notre honneur et  celui des Africains qui vous suivent et vous  regardent  Vous connaissez les deux continents qui ont vaincu le virus,  qui sont debout,  tête relevée , optimistes quant à leur avenir

     

    En effet quand on regarde les chiffres de l’INED, de la population française, on voit que dans le premier semestre 2020, il y a eu moins de morts en France, tous âges confondus qu’en 2019.
    Alors quoi ? Vive le virus parce que sinon on rentre dans la manipulation des statistiques et on cache que cette épidémie n’ait l’effet que d’une légère surmortalité au-delà de l’âge moyen de vie en France.

     

     Le mot d’ordre  par ailleurs des grands groupes qui font ou défont notre santé en nous obligeant à une alimentation qu’ils ont choisie pour nous sans notre avis et contre toute indication médicale On veut nous soigner d’une main et de l’autre on nous empoisonne : Belle société, magnifique civilisation

     

      Par exemple : Soignez-vous et surtout mangez sucré

     

    Voilà le mot d’ordre de notre société : du sucre toujours du sucre dans tous les aliments et condiments. Faîtes plaisir aux betteraviers et autres sucriers. Il faut satisfaire les lobbies et les géants de la production industrielle qui nous inocule les besoins de nos goûts et qui remplissent leurs caisses au détriment de notre équilibre alimentaire et de notre organisme. Sous cette inondation, je me rappelle avec nostalgie mon enfance, le manque de sucre (pendant la guerre, on avait droit à un kilo par mois) et maintenant c’est un kilo par jour. Je me rappelle des fruits et légumes qui étaient rustiques, un peu acres (même les cerises étaient vendues acides : les guignes) et c’était agréable au goût de retrouver des sensations et des odeurs qui ont disparues hélas, aujourd’hui. Mais les financiers des géants de la productions industrielle s’enrichissent de notre sang et il faut le tolérer.
    Bonnes gens en surpoids, même sans être obèses, vous avez avalés trop de couleuvres et trop de sucre. Et du coup, vous régalez le virus, Covid 19 qui adore le sucre et la graisse.
    Marchez deux heures / jour. Se sucrer, en argot de mon enfance, veut dire escroquer.
    bonnes gens en surpoids, mêle sans être obèses trop de recherche de calorie pour la dépense physique minime. On vous a caché la vérité  et vous avez marché «  Consommez ;  achetez,  remplissez vous la panse sans efforts ;prendre la voiture pour faire un KM … Bonnes gens : vous avez avalé  trop de couleuvres ; et trop de sucre et vous régalez !  alors  le covid adore ça !!

     

    Et  Il voit une revanche de l’histoire , la fin de notre domination qui a duré 5 siècles !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :